Marais: CTMA et LIFE

Le marais de l’île de Noirmoutier a été façonné dès le Moyen Age par l’homme afin de le rendre salubre puis de l’exploiter. Situé au cœur de l’île, il constitue aujourd’hui une des images phares du territoire. L’eau de mer y pénètre quotidiennement l’été, par un réseau hydraulique très dense, alimenté par les trois étiers du Moulin, de l’Arceau et des Coëfs. Chaque marais salant étant relié par des canaux (étreaux) et fossés (branches) de plus en plus fin.

Le marais est principalement exploité pour la production de sel par les sauniers. Plus proche de la mer, se sont aussi implantés les claires ostréicoles pour l’affinage des huîtres de Noirmoutier. Quelques secteurs sont cultivés et on peut aussi y rencontrer quelques animaux d’élevage.

Il abrite également un écosystème riche d’espèces spécifiques adaptées à supporter des conditions écologiques difficiles (sel, chaleur, eau…). Il joue ainsi le rôle de nourrissage pour de nombreuses espèces, mais également de reproduction et de nurserie pour les oiseaux et les poissons. Les zones humides sont également des puits de carbone majeurs dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Totalement inscrit en tant que zone Natura 2000, la Communauté de Communes y agit directement afin d’entretenir ses fonctions, grâce à deux programmes d’actions le CTMA et le Life.