Relief de l'île

Une altimétrie relativement basse sur l’île de Noirmoutier

L’altimétrie correspond au niveau du sol de la même manière qu’on indique l’altitude des sommets de montagne. Il existe plusieurs systèmes de mesures, les plus utilisés sont les cotes marines et le niveau général français (NGF). Ces deux systèmes de mesures donnent la même information mais l’expriment différemment.

Les cotes marines sont surtout utilisées pour les cartes marines et les annuaires de marées. Leur niveau zéro correspond au niveau le plus bas de la mer. Il est réactualisé avec les variations du niveau marin.

Le niveau général français est utilisé, entre autres, pour mesurer l’altimétrie des terrains. Afin d’obtenir une cohérence nationale, le niveau zéro a été fixé à Marseille et correspond au niveau moyen de la mer (niveau à mi-marée). C’est le système légal en vigueur, utilisé par les géomètres.
Une campagne de mesure de l’altimétrie du littoral français (Litto3D) a été menée par le Service Hydrographique et Océanographique de la Marine et l’Institut Géographique National en 2010. La carte ci-contre représente les différents niveaux existants sur l’île de Noirmoutier (cliquez sur la carte pour l'agrandir).

Sur l’île de Noirmoutier, l’altimétrie varie de -2 m NGF dans les marais à 22,3 m NGF dans le bois des Eloux.
Pour comparaison, le niveau d’eau atteint lors de la tempête Xynthia en 2010 était de 4,2m NGF, et la stratégie actuelle de la Communauté de communes vise à rehausser l’ensemble des ouvrages de protection à un niveau de 5m NGF.

Pour connaître la situation de votre terrain, utilisez la carte interactive disponible ici.