Deux stations d’observation CoastSnap pour surveiller l’évolution du trait de côte !

le 20.05.2022

La Communauté de Communes, en partenariat avec l’Université de Nantes, a installé deux stations d’observation « CoastSnap » sur la plage de la Clère à Noirmoutier-en-l’île et la plage des Homardiers à la Guérinière. Cette initiative portée par l’Observatoire Régional des Risques Côtiers des Pays de la Loire (OR2C) vise à suivre au moyen de photographies prises à l’aide d’un smartphone l’évolution du littoral. Les clichés pris depuis le même point permettront de constituer une base de données participatives et contribueront à développer une connaissance plus pointue des plages sur le long terme.

La Communauté de Communes a décidé d’expérimenter ce dispositif sur deux sites pendant un an afin d’évaluer les bénéfices d’un observatoire participatif du trait de côte. L’objectif est d’impliquer le grand public autour de la problématique de l’évolution du trait de côte afin que chacun devienne acteur du suivi du littoral. Les stations Coastsnap viennent en complément de l’Observatoire du Littoral de la Communauté de Communes qui mesure chaque année depuis 1999 la position du trait de côte sur les plages de l’île.


Pour mener à bien l’expérimentation, deux sites ont été sélectionnés. Le premier à la Guérinière sur la plage des Homardiers, cette station permettra de suivre les mouvements sédimentaires le long du perré des Homardiers où sont également installés plusieurs épis en enrochements. La deuxième station a été installée à la plage de la Clère, où une phase d’engraissement de la plage tend chaque année à recouvrir un peu plus le perré en enrochements.

Pour participer, c’est tout simple !

Les stations de prise de vue offrent la possibilité à chacun de devenir acteur en matière de prévention des risques.

Le système CoastSnap repose sur la prise de photographies par les promeneurs à l’aide de leur smartphone. Un support fixe est installé à proximité du site suivi dans lequel on vient glisser le smartphone, ce qui permet d’obtenir des photographies selon le même angle de vue. Le cliché doit ensuite être partagé selon l’un des moyens proposés sur le panneau d’information :

- par mail : coastsnap.pdl.ccin@gmail.com

- la page Facebook CoastSnap Pays de la Loire,

- l’application CoastSnap,

- le site internet : https://or2c.osuna.univ-nantes.fr/,...

Les photographies sont ensuite géoréférencées et traitées automatiquement à l’aide de différents algorithmes de calcul ce qui permet, par comparaison des clichés, d’analyser l’évolution du littoral.

Une image, produite mensuellement par l’Université de Nantes, rend compte visuellement de la mobilité du site suivi : évolution du profil de la plage, position du trait de côte, présence d’algues, etc.

Les premiers résultats sont attendus pour juin 2023.

 

A propos de l’OR2C, Observatoire régional des risques côtiers en Pays de la Loire


Mis en place depuis 6 ans et porté par l’Université de Nantes, l’OR2C est un observatoire d’envergure régional qui a pour missions de renforcer la connaissance des risques côtiers, de diffuser les données concernant les risques, et d’animer un réseau d’acteurs en région. Le système de suivi dénommé Coastsnap, initialement mis au point en Australie en 2017, a déjà été implanté sur le littoral morbihannais et nouvel aquitain.